L M M G V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 

L'Aérospatial en Italie

18/12/09 [source : CFCII]

Les points forts de l’industrie aérospatiale italienne sont l’excellence de sa recherche et sa productivité élevée. Elle est leader européen pour les avions d’entraînement et un des principaux partenaires du développement de nouvelles productions.

Leader pour la production d’hélicoptères, partenaire du projet pour la construction de la Station Spatiale Internationale, un volume d’affaires de 10 Milliards d’euros en 2008, l’Italie est le lieu d’implantation idéal pour les investissements high tech du secteur. Les points forts de l’industrie aérospatiale italienne sont l’excellence de sa recherche et sa productivité élevée. Elle est leader européen pour les avions d’entraînement et un des principaux partenaires du développement de nouvelles productions : avions sans pilotes (UAV) et avions à décollage et atterrissage vertical (ADAV). Le secteur est bien équilibré : les grands groupes de premier plan de l’industrie aérospatiale (Finmeccanica, Alenia, Agusta) sont engagés dans d’importants partenariats internationaux et un tissu de petites et moyennes entreprises très dynamique participe activement au développement des technologies de pointe dans les grands consortiums de recherche européens.

L’aérospatial italien offre de véritables opportunités aux investisseurs étrangers, notamment dans le domaine des industries à capital risque, par l’intermédiaire de partenariats et de joint-ventures. Elle possède aussi une capacité de conception autonome et joue un rôle important d’intégrateur de systèmes.

L’industrie aérospatiale est partenaire d’importants accords de coopération internationale (Agusta-Westland, Alcatel-Alenia, MNDBA et Eurosystems). Elle réalise un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros, emploie 50.000 salariés et investit 1,3 milliards d’euros en recherche et développement.

Les hélicoptères, les avions sans pilote, l’électronique pour la navigation aérienne, les systèmes de propulsion et naturellement l’espace sont les spécialisations de pointe de l’industrie et de la recherche et développement. Ces secteurs sont actuellement engagés dans les principaux programmes internationaux d’aérospatial et de défense, auxquels ils apportent leur compétence exclusive en conception, développement et production.

La compétitivité de l’industrie aérospatiale italienne a été confirmée par le fait que l’Italie ait remporté d’importants appels d’offre pour la fourniture d’avions militaires (juin 2007 : Alenia Aeronautica pour les Etats-Unis pour la fourniture de 78 avions militaires C 27 J).

Leader du marché aéronautique, Finmeccanica (entreprise à participation publique) a créé un grand pôle industriel national regroupant 44.000 personnes. Spécialisé dans la fabrication d’avions furtifs, le groupe Finmeccanica peut se vanter de sa localisation mondiale : le centre de production en Grande Bretagne compte plus de 10.000 employés, près de 15.000 salariés aux Etats-Unis et 4000 en France (Toulouse, Sophia-Antipolis, Valbonne entre autres). Les centres de recherche de pointe, l’excellence du capital humain (avec 700 nouveaux ingénieurs spécialisés par an) et le coût du travail le plus compétitif des pays industrialisés permettent à ce secteur d’offrir de grandes possibilités d’investissement.

<< Retour