L M M G V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 

Les Nanotechnologies en Italie

03/12/09 [source : CFCII]

L’Italie dispose de nombreux atouts pour devenir l’un des principaux acteurs mondiaux dans le secteur des nanotechnologies : plus de 4.300 chercheurs et des financements pour la recherche qui s’élèvent à 70 millions d’euro.

L’Italie dispose de nombreux atouts pour devenir l’un des principaux acteurs mondiaux dans le secteur des nanotechnologies : plus de 4.300 chercheurs et des financements pour la recherche qui s’élèvent à 70 millions d’euro.

Cette excellence se concentre sur des secteurs d’application importants tels que la nanoélectronique, les TIC, la santé et les systèmes médicaux, les transports, l’aérospatiale, la chimie, l’énergie, le textile et les matériaux.

Le nombre grandissant d’entreprises témoigne de la croissance constante du secteur. Parmi les grands acteurs, on recense le Centre de recherche FIAT, le Centre de Développement des Matériaux (CSM) , le Centre technique du groupe ItalCementi, le groupe Finmeccanica, Olivetti i-Jet, Pirelli Labs et STMicroelectronics.

L’Italie peut se vanter de bénéficier d’un large marché d’application pour les nanotechnologies dans les secteurs traditionnels du « made in Italy » .

  • Industrie agroalimentaire : confections nanostructurées, biocapteur pour le contrôle des viandes, du poisson, des produits laitiers, du vin, de l’huile… 
  • Plastique et caoutchouc : composants nanostructurés permettant d’augmenter la résistance à l’usure des composants automobiles 
  • Mécanique : composants mécaniques nanostructurés et nano-systèmes pour appareillage biomédical 
  • Maroquinerie et chaussures : les nanotechnologies sont utilisés dans la conception de chaussures plus résistantes, plus légères, imperméables et transpirantes. 
  • Électroménager : peintures autonettoyantes intégrant des nano-composites pour le revêtement de meubles de cuisines et de salles de bain 
  • Textile : tissus plus légers, plus résistants, imperméables, etc…

La qualité de la recherche menée en Italie continue à étonner. Les résultats obtenus dans certains domaines sont extrêmement avancés et dépassent souvent ceux de pays à l’avant-garde : il suffit de penser aux convergences réalisées entre nanoélectronique et composants biotechnologiques, comme par exemple, dans le cas des molécules d’hémoglobine.

<< Retour